Tu souhaites recevoir par mail l'actualité Mrs.Skin & Mr.Man?





Entre ton e-mail, tu recevras dans un délai de 24h à 48h un mail te confirmant ton accès à ton compte et tu pourras commencer à regarder;)
Tu es ici:Page d'accueil

Zoom sur Véronique Jannot

Mardi, 22. Octobre 2019 - 07:48 Heure(s)
Zoom sur Véronique Jannot, plus de 20 ans de nudité

Actrice et chanteuse née le 7 mai 1957, il y a donc maintenant 62 ans, Véronique Jannot reste une énigme : un visage et une voix douce, elle est principalement connue pour ses rôles à la télévision, rôle souvent en harmonie avec ce visage et cette voix de jeune femme bien rangée, comme l’assistante sociale Joëlle Mazart qu’elle a incarné plusieurs années durant. Et pourtant…

Mardi, 22. Octobre 2019 - 07:39 Heure(s)
1er paradoxe : une jeune fille pas si sage que ça

En 1972, Véronique est choisit par Cécile Aubry pour être la partenaire de son fils Mehdi dans le feuilleton Le jeune Fabre, diffusé en 13 épisodes de 26 minutes diffusés à partir du 1er février 1973 sur la première chaine de télévision française. Pendant le tournage, Véronique avait tout juste 15 ans, ce qui ne l’a pas retenu d’avoir deux scènes légèrement dévêtues :

début du quatrième épisode, Véronique termine de s’habiller en descendant les escaliers et se montre alors en soutien-gorge;
A la 20ème minute du 12ème épisode, Véronique a trop bu et Medhi la couche toute habillée sur le lit; la jeune fille s’endort, et la caméra glisse du visage jusqu’au chemisier légèrement ouvert qui laisse voir une partie du sein droit bien blanc par rapport au reste de la peau bronzée.

Mardi, 22. Octobre 2019 - 07:34 Heure(s)
2ème paradoxe : au diable les codes de la télévision française !

Dans les années 70, années Gaullo-Pompidolienne, la télévision française, «Voix de la France» n’était pas réputée pour son avant-gardisme, surtout en matière de nudité à l’écran (années du «carré blanc» . C’est pourtant sur cette télévision pudibonde que Véronique, encore mineure (rappelons qu’à l’époque la majorité était fixée à 21 ans), va offrir son jeune corps nu sous toute ses coutures.

En 1973 donc, année décisive pour Véronique : choisie pour jouer le rôle principal du feuilleton Paul et Virginie, elle décide de ne pas rejoindre le Lycée où elle allait commencer sa Première littéraire et s’envole pour l’île Maurice rejoindre le tournage. Véronique n’a donc que 16 ans et pourtant, les scènes de nudité se multiplient au fil des épisodes. Quand nous vous disions qu’elle n’était pas la petite jeune fille timide et pudique qu’elle donne à penser. .. La plus remarquable est bien sûr cette longue scène de plus de quatre minutes où nous voyons Véronique dans le rôle de Virginie, sur la plage avec Pierre-François Pistorio dans le rôle de Paul; le garçon fait glisser la robe bleue de Véronique qui offre ses seins au soleil; puis les deux adolescents partent en courant, nus, pour se jeter vers la mer. Suit alors de superbes plans de Véronique, nageant, heureuse et nue, sous l’eau, nous montrant abondamment ses jeunes seins, ses belles fesses toniques et bien blanches et sa toison (cette dernière en léger contre-jour, mais nettement tout de même). Véronique sort de l’eau et se couche sur le sable humide, toujours dans plus simple appareil. Elle est rejointe par son camarade, également nu mais qui ne laissera voir lui que son postérieur. Il l’embrasse du bout des lèvres. Véronique se lève alors nous offrant un plan plus net de son triangle pubien, aux poils châtains caressés par le soleil, puis traverse toute la plage toujours entièrement à poil. Une scène Culte !

Mardi, 22. Octobre 2019 - 07:30 Heure(s)
2ème paradoxe : au diable les codes de la télévision française ! (suite)

1975, toujours pour la télévision, nouveau rôle, une adaptation d’un roman d’Hervé Bazin Qui j’ose aimer. Véronique vient d’atteindre ses 18 ans et cette fois encore, le réalisateur, Jean-Marie Coldefy, trouve plusieurs occasions de faire déshabiller la jeune fille que cela ne semble pas perturber d’être totalement nue devant la caméra :

dans une première scène, nous la voyons plonger toute nue dans une mare puis en sortant en nous montrant ses fesses puis ses seins;
sans une scène d’amour Véronique nous montre rapidement ses seins
et puis sur le générique de fin, nous retrouvons Véronique portant son bébé et sortant de l’eau entièrement nue; elle nous gratifie de jolis plans sur son cul toujours aussi charmant, puis, comme elle se tourne pour s’habiller, elle nous laisse voir ses seins et la tache de sa toison pubienne.

Mardi, 22. Octobre 2019 - 07:27 Heure(s)
3ème paradoxe : plus pudique au cinéma qu’à la télé, même avec Delon

1979, Véronique est enfin appelé par le cinéma. Mais elle va une nouvelle fois nous surprendre.
Depuis le mitan des années 70, le grand écran est friand de scènes «de cul». Les actrices, jeune débutantes ou vedettes confirmées, acceptent de plus en plus de se dévêtir devant la caméra (de même qu’au théâtre) en ne cachant rien de leur totale nudité. A contre courant, Véronique va se montrer moins hardie, même avec Alain Delon qui pourtant multiplie les scènes avec des partenaires très dénudées. Dans Le toubib, de Pierre Granier-Deferre, il faudra se contenter de deux petite scènes :

Véronique retire sa blouse pour une radioscopie mammaire
Sortant de l’eau (une nouvelle fois !) toute nue, Véronique court à travers champs pour rejoindre son amoureux. Si le bel Alain n’en perd pas une miette de la nudité frontale de la jeune femme, le spectateur devra lui se contenter de voir Véronique, nue certes, mais de dos et de très loin… Fort heureusement, la qualité de l’édition Blu-ray permet de zoomer pour voir ses seins dansant dans la course et ses fesses toujours aussi appétissantes.

Commentaires plus anciens

Identification